Auto-entrepreneurCréation & CessationQuestion-RéponseTravail

Coursier Uber Eats : Comment créer son statut de micro-entrepreneur ?

Devenir coursier Uber Eats est une opportunité qui séduit chaque année de plus en plus de jeunes. C’est une source de revenus intéressante, notamment pour les étudiants. Pour s’inscrire sur la plateforme, le statut de micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur) est obligatoire. Aujourd’hui, Legalissimo vous présente toutes les étapes pour obtenir ce statut, afin de commencer vos premières livraisons.

Uber Eats : Leader de la livraison de repas à domicile en France

Présent dans 341 villes françaises, Uber Eats s’est rapidement imposé en tant que leader du service de livraison de repas à domicile en France. Les périodes de confinement et de couvre-feu ont provoqué pour l’entreprise américaine une explosion des commandes. Les Français, ne pouvant plus sortir librement, ont multiplié leurs commandes sur l’application Uber Eats. Aujourd’hui, le métier de coursier séduit davantage de personnes en raison de leur offre intéressante : horaires flexibles, indépendance, liberté du choix du mode de transport…

Un service simple et rapide

Le fonctionnement d’Uber Eats est simple : les clients passent commande sur l’application et celle-ci est directement envoyée au restaurant concerné. Le coursier le plus proche reçoit la notification et peut aller chercher la commande. Enfin, il ne reste plus qu’à la livrer au client. Dans les grandes villes, Uber Eats s’engage à respecter un délai de livraison inférieur ou égal à 10 minutes.

Qu’est-ce que le statut de micro-entrepreneur ?

Le statut de micro-entrepreneur est un régime juridique qui relève de l’entreprise individuelle. Ce régime simplifié a été créé pour faciliter les démarches de création et de gestion de son activité. Ce statut est cumulable avec un emploi, si on est salarié, ou avec ses études, si on est étudiant. De par leurs horaires flexibles, les coursiers Uber Eats sont libres de choisir le moment de la journée où ils souhaitent travailler. C’est donc une opportunité attrayante pour ces étudiants qui recherchent un emploi qui ne compromet pas leurs études.

Pour obtenir le statut de micro-entrepreneur, il faut remplir certaines conditions :

  • Etre majeur ou mineur émancipé ;
  • Détenir une adresse française ;
  • Ne pas être placé sous tutelle ou sous curatelle ;
  • Pour les ressortissants d’un pays hors UE, être titulaire d’une carte de séjour temporaire.

Un statut obligatoire pour devenir coursier Uber Eats

Pour devenir coursier Uber Eats, il est obligatoire d’obtenir le statut de micro-entrepreneur. En effet, le livreur n’occupe pas un poste de salarié de l’entreprise, mais c’est un indépendant qui effectue une prestation de services pour la plateforme.

Depuis la réforme du 1er janvier 2018, le plafond du chiffre d’affaires annuel maximum pour les micro-entrepreneurs a été doublé, passant de 35 000€ HT à 70 000€ HT. Ce qui est largement suffisant pour une activité de livraison à vélo. Concernant les charges sociales, la réforme du statut micro-entrepreneur a fixé le taux des cotisations sociales pour un coursier à vélo à 22 % de son chiffre d’affaires. A noter que certaines réductions de charges sont possibles grâce au dispositif ACRE qui sera évoqué plus tard.

Quelles sont les étapes pour devenir micro-entrepreneur ?

Les démarches pour obtenir le statut de micro-entrepreneur sont faciles d’accès, mais elles nécessitent de passer par plusieurs étapes :

Déclarer son début d’activité

La première d’entre elles consiste à déclarer votre nouvelle activité directement sur le site officiel du Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Une fois votre compte créé, déclarez-vous en tant que micro-entrepreneur en renseignant vos informations. Vous devez alors remplir le formulaire P0 CMB pour le statut de micro-entrepreneur, adapté aux services de livraison.

Il est également possible de se rendre physiquement auprès du Centre des Formalités des Entreprises compétent, soit la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), pour effectuer les formalités nécessaires.

A lire aussi : Auto-entrepreneur : Comment créer sa micro-entreprise ?

Demander l’Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise (ACRE)

En second lieu, nous vous conseillons de demander l’aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise (ex ACCRE). Depuis le 1er janvier 2020, l’ACRE est disponible pour les créateurs ou repreneurs d’entreprise, sous certaines conditions. Elle vous permet de bénéficier d’une exonération partielle ou totale des cotisations sociales pour une durée de 12 mois.

Si votre chiffre d’affaires lors de la première année est inférieur à 30.852 €, vous serez exonéré totalement de cotisations sociales. Cependant, si les revenus de vos activités sont compris entre 30.852 et 41.136 €, vous serez exonéré à hauteur de 50 %. Au-delà de ce seuil, il n’y a plus d’exonération possible.

Toutefois, certaines conditions sont à respecter pour pouvoir obtenir l’ACRE :

  • Vous ne devez pas avoir été bénéficiaire de l’ACCRE (ancien dispositif) au cours des 3 dernières années ;
  • La demande est a effectuer dans les 45 jours suivants la création de votre activité.

Une fois le formulaire de demande rempli, il est à adresser directement à l’URSSAF.

Obtenir un extrait Kbis

A présent, il est nécessaire de vous munir d’un extrait Kbis micro-entrepreneur car il vous sera demandé au moment de l’inscription sur Uber Eats. C’est le seul document officiel attestant de la légalité de l’entreprise et il fournit les informations essentielles sur l’entreprise. Pour obtenir ce document, le micro-entrepreneur doit être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). L’inscription est gratuite et s’effectue automatiquement au moment de la création de votre micro-entreprise.

A lire aussi : Création d’entreprise : Focus sur la déclaration de non-condamnation

Ouvrir un compte bancaire dédié

Pour finir, vous avez la possibilité d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre nouvelle activité. La loi PACTE de 2019 a supprimé l’obligation de posséder un compte bancaire dédié, pour certaines micro-entreprises. Cependant, elle devient obligatoire si l’entrepreneur réalise un chiffre d’affaires annuel supérieur à 10 000 €, pendant 2 années consécutives.

Si vous décidez de devenir coursier Uber Eats à temps plein, vous risquez d’atteindre rapidement le seuil de 833 euros mensuels (10.000 €/12). En revanche, si vous comptez effectuer quelques livraisons en complément de votre activité, veillez à ne pas dépasser ce seuil.

Quels sont les avantages du statut de micro-entrepreneur ?

Ce statut, non-contraignant, est également facile d’accès pour une personne novice. De plus, il permet de bénéficier de différents avantages :

  • Vous pouvez cumuler votre activité actuelle (salarié ou étudiant) avec le statut de micro-entrepreneur ;
  • Vous pouvez être exonéré partiellement ou totalement de cotisations sociales grâce à l’ACRE ;
  • Le système de comptabilité est allégé ;
  • La méthode de déclaration et de paiement de son chiffre d’affaires est simplifiée ;
  • Si votre activité est à l’arrêt et que vous ne travaillez plus, vous ne payerez aucune charge sociale.

L’inscription sur la plateforme Uber Eats

Devenir coursier Uber Eats ne nécessite aucun diplôme. Au moment de l’inscription, vous devrez vous munir de votre numéro SIREN, disponible sur votre relevé INSEE. D’autres conditions sont toutefois nécessaires :

L’assurance

Pour être couvert en cas d’accident ou de mauvaise chute, nous vous conseillons de souscrire à un contrat d’assurance auto-entrepreneur ou une mutuelle. Certaines compagnies proposent même le remboursement du vélo ou du véhicule en cas de vol. De plus, si vous devenez responsable de dommages causés à un tiers lors d’un accident, être couvert par une assurance vous sera fortement utile.

L’extrait de casier judiciaire

Certaines villes françaises exigent un extrait de casier judiciaire vierge pour s’inscrire sur Uber Eats. Vous devez leur fournir un extrait datant de moins de 3 mois. Pour l’obtenir, il est possible d’effectuer sa demande en ligne sur le site du ministère de la Justice.

L’indépendance

L’indépendance du coursier est importante vis-à-vis d’Uber Eats. S’il existait un lien de subordination entre le coursier et la plateforme (ou avec un restaurant), la relation serait requalifiée en contrat de travail. Cette indépendance se traduit notamment par la possibilité d’organiser ses heures de travail en fonction de ses besoins.

Les obligations sanitaires

Dans le cadre de son activité, le coursier doit respecter certaines obligations sanitaires. En effet, il doit s’engager à livrer les repas en suivant un protocole sanitaire strict. Les coursiers sont notamment tenus de respecter la chaîne du froid et doivent éviter de mélanger les préparations froides aux préparations chaudes, afin de ne pas affecter les commandes des clients.

Confiez la création de votre micro-entreprise à Legalissimo

Faire les nombreuses démarches pour obtenir le statut de micro-entrepreneur peut vite devenir une lourdeur administrative. C’est pourquoi Legalissimo vous propose son service de création de micro-entreprises.

Pour gagner du temps, confiez les formalités à notre équipe de conseillers qui se chargera de l’ensemble des démarches juridiques pour la création de votre statut de micro-entrepreneur. Pour ce faire, il vous suffit de choisir en ligne notre formule pour vous soulager des différentes formalités administratives. En choisissant la formule de création micro-entreprise, vous obtenez votre immatriculation en moins de 48H et vous bénéficiez de la demande de l’ACRE offerte. Vous disposez également d’un conseiller disponible 6 jours sur 7. En confiant la création de micro-entreprise à Legalissimo, vous pouvez démarrer votre nouvelle activité dans un délai particulièrement court.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Fermer