Actualités

Perquisition au domicile de Gérard Collomb

VIDÉO. Une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics visant le maire de Lyon a été ouverte. Par LePoint.fr (avec AFP)

Gérard Collomb dans l’embarras à moins d’un an des municipales. L’actuel maire de Lyon, qui décidait il y a quelques mois de quitter le ministère de l’Intérieur pour se consacrer à sa ville, est aujourd’hui épinglé par un rapport de la chambre régionale des comptes d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui a conduit, faute de réaction des personnes concernées, à une enquête préliminaire du Parquet national financier. Le Canard enchaîné révèle l’histoire dans son édition du 5 juin. L’enquête préliminaire du Parquet national financier porte sur des faits de « détournement de fonds publics » : selon les auteurs du rapport, le maire de Lyon aurait fait bénéficier son ex-compagne de plusieurs emplois municipaux sur une période d’une vingtaine d’années.

À la suite de ces révélations, la mairie de Lyon et le domicile de Gérard Collomb étaient perquisitionnés mercredi matin dans le cadre de cette enquête préliminaire, a annoncé le Parquet national financier, confirmant une information du Parisien. Un journaliste de l’Agence France-Presse a vu des policiers en civil munis de sacs à dos entrer dans la mairie. Au domicile du maire en revanche, sis dans un immeuble cossu du 5e arrondissement, aucun mouvement particulier n’a été noté depuis la fin de la matinée.

Dans une première réaction transmise à l’Agence France-Presse mardi soir, le maire de Lyon s’est dit étonné « qu’on ait pu diffuser des informations tant inacceptables qu’intolérables » alors que les conclusions de l’enquête administrative ne sont toujours pas connues. Une porte-parole de Gérard Collomb a indiqué que ce dernier devait s’exprimer « dans la soirée » par communiqué après la fin des perquisitions.

 

Emplois multiples au sein de la municipalité

Il faut donc remonter à l’accession de Gérard Collomb à la mairie du 9e arrondissement de Lyon, en 1995. Selon le Palmipède, « trois permanents » sont alors recrutés au sein du groupe socialiste de la municipalité, parmi lesquels M. Nouri, compagne de Gérard Collomb à l’époque, pour des fonctions de secrétariat et d’accueil à temps partiel. Séparée du futur ex-ministre de l’Intérieur, elle est embauchée quatre ans plus tard en tant que contractuelle et sera titularisée en 2014. Entre-temps, M. Nouri passera par la mairie du 3e arrondissement, par celle du 4e ou encore par le cabinet du maire, Gérard Collomb. Un élu de la ville, interrogé par Le Canard enchaîné, raconte qu’en 2006, « elle présentait au public le projet d’aménagement des berges de la Saône ».

Lire aussi Bygmalion : le Conseil constitutionnel rejette le recours de Sarkozy

Pendant des années, M. Nouri aurait bénéficié d’une rémunération supplémentaire sous forme d’heures supplémentaires, ce qu’elle confirme. « Je n’ai pas attendu Gérard Collomb pour travailler pour la ville de Lyon, explique-t-elle. Cela fait trente ans que j’y suis employée. Et je travaille plus qu’il n’en faut. Je gagne moins de 1 500 euros par mois. Alors on m’a donné des heures supplémentaires… »

Selon une biographie du maire de Lyon parue en 2013, Gérard Collomb l’a rencontrée après avoir été quitté par sa première femme, alors que M. Nouri travaillait à la Fédération socialiste du Rhône. L’ouvrage évoque « une histoire d’amour passionnée » qui a duré trois ans et a donné naissance à l’un des enfants de Gérard Collomb, remarié depuis 2001 avec son actuelle épouse Caroline.

Gérard Collomb se défend

Pour Gérard Collomb, qui a pris connaissance du rapport de la chambre régionale des comptes d’Auvergne-Rhône-Alpes, les magistrats vont trop loin. « Gérard a déclenché une enquête interne dont les conclusions seront rendues fin juin, raconte au Canard un élu de la majorité. Il a demandé également à ses services de saisir la justice pour faire toute la lumière. » L’ancien locataire de la place Beauvau, qui brigue un quatrième mandat à la tête de la ville, s’est ému de la révélation d’une telle enquête en cette période cruciale…

« Je ne peux que m’étonner, alors que les conclusions de l’enquête administrative ne sont toujours pas connues, qu’on ait pu diffuser des informations tant inacceptables qu’intolérables et déjà largement propagées », a réagi Gérard Collomb dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse. « Il n’échappera à personne les véritables raisons qui conduisent ceux qui ont pris l’initiative de diffuser de telles informations de m’atteindre à dix mois des élections municipales », poursuit le maire de Lyon.

Discutez, échangez, ouvrez le débat sur cette actualité, sur le forum réservé à l’actualité juridique

Une enquête administrative

L’ex-ministre de l’Intérieur « confirme que depuis 1995 M. Nouri est employée par la ville de Lyon dans différentes fonctions, d’abord comme agent non titulaire de catégorie C puis titularisée comme agent administratif en juin 2005 ». « De 2005 à 2009, elle est successivement affectée dans deux mairies d’arrondissement puis, à partir de 2009, elle est en charge d’une activité d’accueil et d’information de proximité sur des projets urbains, notamment à la mission Serin puis à la maison du projet Rives de Saône jusqu’à l’été 2015 », détaille-t-il. « Pour les années suivantes 2015 à 2017, pour lesquelles un signalement a été effectué par sa hiérarchie en novembre 2017, j’ai seulement été informé de ce fait en février 2019 », explique-t-il.

« J’ai aussitôt pris l’initiative de faire diligenter une enquête administrative, dont les conclusions seront rendues fin juin et, conformément à l’article 40, j’ai informé le procureur de la République. Depuis début 2018, M. Nouri a été affectée d’abord dans une bibliothèque municipale puis dans une mairie d’arrondissement où elle travaille actuellement », précise encore Gérard Collomb. Le maire de Lyon entend se présenter en 2020 aux élections municipales et métropolitaines, mais il trouvera sur sa route son ancien dauphin et actuel président de la métropole lyonnaise, David Kimelfeld.

 

Source

 

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité