Internet et Numérique

Open data et collectivités territoriales au service des économies d’énergie

Une politique d’ouverture des données publiques pour préparer la prochaine génération

L’article 15 de la DDHC dispose que « la société a droit de demander compte à tout agent public de son administration ». Ce principe, outre qu’il a évidemment une pleine valeur constitutionnelle, a une grande importance théorique et symbolique.

Cet article démontre la volonté de donner une liberté aux accès. C’est resté une lettre morte jusqu’à la fin des 70 qui a connu un phénomène massif de recherche.

Suivant la vision de la loi CADA Commission d’accès aux documents administratifs du 17 juillet 1978, la loi République Numérique du 7 octobre 2016, oblige désormais les collectivités de plus de 3500 habitants et 50 agents à publier les informations publiques par principe. Les collectivités doivent sans attendre que demande en soit faite, de façon gratuite et accessible ouvrir et permettre la réutilisation des données. Cette obligation ne concerne ni les informations personnelles, ni celles touchant à la sécurité nationale, ni celles couvertes par les différents secrets légaux.

 

Les données ouvertes sont aussi un élément structurant de l’innovation et du développement économique des territoires et des entreprises

En octobre 2019, seuls 10% des collectivités concernées avaient engagées le processus de transparence et de réutilisation des données publiques par souci de rendre l’action publique plus compréhensible et plus accessible pour les citoyens.

Ils peuvent appréhender d’une manière plus adaptées les sujets complexes tout en disposant d’informations complètes et transparentes. Ainsi, dans une logique de création de biens communs, un meilleur partage des données va permettre aux plateformes ouvertes d’offrir la possibilité la possibilité aux acteurs d’un territoire donné de faire remonter leurs besoins d’informations.

Aujourd’hui la ville de Paris compte plus de 500k de voitures dont 100k stationnées dans les rues. Ce challenge avait pour but de trouver une solution de recharge pour ces voitures afin de mieux répondre aux besoins des parisiens.Reste que chaque stratégie d’ouverture des données est spécifique au contexte, à l’ambition politique du projet et aux moyens humains et financiers disponibles.

Pour plus d’informations su ce challenge, voici une solution présentée par Bouygues Energies et Services

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Fermer